© 2018 par Danika Eve Proulx

Mon histoire

PAF! Je viens de frapper un mur et croyez-moi ça fait mal! J’en ai frappé dans le passé mais je pouvais me relever.  Celui-ci, cette fois, ne me donne pas de chance. La Supermaman, Supercop, Superwoman vient de tomber de haut. Mon cerveau ne fonctionne plus bien.  Je me crois fatiguée. Je le sais, je suis au bout du rouleau. Je ne me suis pas donné de chance et mon corps en a marre, il n’en peut plus.

 

Mais pourquoi ces cauchemars, pourquoi suis-je si hypervigilante, pourquoi je sursaute à rien?  Je m’isole. Même de ma famille et de mes meilleurs amis. Je suis juste fatiguée que je me dis.  Ben oui, juste fatiguée!

 

Et d’un coup, ça me frappe en plein visage, les cauchemars, les reviviscences d’événements, le sang, la mort, la violence, les cris des enfants et des femmes, ma sécurité compromise, tout est revenu sans même crier gare.  Diagnostic: état de stress post-traumatique sévère. Mais je ne connais rien là-dedans moi! On ne m’en a jamais parlé.

 

Voilà pourquoi je veux partager mon histoire.  Il faut en parler, il faut le crier haut et fort que le trouble de stress post-traumatique existe.  Il faut protéger nos premiers répondants et leur famille.

 

Je ne suis ni psychologue, ni psychiatre, ni médecin, ni experte en trouble de stress post-traumatique mais je le vis et ce que partage, je le partage avec mon coeur, avec mon expérience.  Je souhaite de tout coeur pouvoir aider ne serait-ce qu’une seule personne à croire en la vie. À croire qu’un jour le bonheur revient, qu’il se pointe le bout du nez tranquillement mais qu’il revient.

Contactez-moi